Stress, isolement, hypoactivité, dépression… Les étudiants et leurs parents durement touchés par le confinement.

21/01/2021
Etudiant découragé COVID-19
Etudiant découragé COVID-19

Malgré le dynamisme et l'optimisme qui caractérise la jeunesse, bon nombre d'étudiants se retrouvent enfermés dans un quotidien avec l'impression de vivre au ralentit.

Les effets du confinement / déconfinement, les cours par visioconférence, l'arrêt des activités physiques, des relations sociales limitées et cadrées viennent accentuer un avenir plus qu'incertain.

L'hyperactivité tout comme l'hypoactivité sont un frein pour vivre bien. Dans les deux cas elles entrainent une fatigue physique et émotionnelle. L'abattement et le désespoir s'installent alors insidieusement et démotivent peu à peu l'envie d'aller « jusqu'au bout » des objectifs de la rentrée. Les apprentissages demandent de l'énergie, et il n'est pas facile de maintenir une motivation au quotidien dans une telle ambiance.

Les étudiants sont stressés, mais pas seulement !

Les parents subissent eux aussi de plein fouet à des degrés divers ces restrictions imposées. Leurs inquiétudes grandissantes voire omniprésentes sont accentuées par le mal-être de leur enfant. Face à l'impuissance de pouvoir les aider, bon nombre d’entre eux se culpabilisent, et se retrouvent ballotés entre colère, peur et tristesse.

Alors que faire ?

Vous pouvez trouver un accompagnement avec un sophrologue ou un psychothérapeute.

D'un point de vue professionnelle, mon expérience dans l'accompagnement par la sophrologie me permet de vous aider pour aller mieux.

Comment ?

Dans un premier temps, je rechercherai avec vous les sources de votre démotivation marquées par des indices :

  • D'ordre physiques : fatigue, apathie.
  • D'ordre émotionnels : culpabilité, ennui, frustration, découragement, peur, colère, tristesse...
  • D'ordre comportementaux : excuses pour ne pas étudier, procrastination, absences aux cours, échecs.
  • D'ordre cognitifs : baisse de concentration, difficulté de mémorisation.

Puis, mettrai en place un protocole visant à rétablir et maintenir la motivation par des exercices simples et efficaces. Tout vous sera expliqué clairement pendant la séance d'entretien. Il est possible aussi que vous ayez à désactiver la part « traumatisante » de la situation vécue. Là encore des techniques spécifiques comme l'EFT pourront vous être proposées.

Combien de temps ?

La durée moyenne d'un accompagnement est d'environ 6 séances réparties sur un trimestre.

Cabinet situé au : 30, bis rue Gustave Eiffel, 74600 Annecy-Seynod.

EPEOS-SOPHROLOGIE, sophrologue diplômée, titre RNCP, certifiée en EFT et PNL.